· 

Scandale de l'industrie alimentaire : le fructose raffiné

Le glucose                                                                                                                                                                                                        

Il s'agit d'un sucre simple de formule chimique brute C6H12O6 dont le nom provient d'un mot grec désignant les vins sucrés.

Le glucose est en fait une forme de stockage de l'énergie, il est fabriqué au sein des végétaux à partir d'eau H2O et de gaz carbonique CO2, grâce à l'énergie lumineuse solaire par le mécanisme de la photosynthèse.

Il est ensuite brûlé dans les cellules, plus exactement dans les mitochondries, où il  libère eau, gaz carbonique et énergie.

Il est stocké sous forme d'amidon chez les végétaux et sous forme de glycogène chez les animaux, au niveau du foie et des muscles.

Il circule dans le sang pour fournir aux cellules une énergie immédiatement disponible, sa concentration sanguine s'appelle la glycémie.

Il pénètre dans les cellules grâce à l'intervention de l'insuline et ces mécanismes de régulation biologique peuvent connaître de nombreuses perturbations comme la résistance cellulaire à l'insuline ou les différentes formes de diabète.

 

Le saccharose

 

Il est composé d'une molécule de glucose et d'une molécule de fructose.

On le trouve dans la nature en grande quantité dans les betteraves sucrières et dans la canne à sucre, mais aussi dans les racines et les fruits de certaines plantes, et dans le nectar des fleurs.

Les abeilles butinent ce nectar et fabriquent le miel, un produit très important dans l'alimentation humaine et dans le monde entier et formé essentiellement de glucose et de fructose, avec juste quelques traces de saccharose.

Le saccharose est largement utilisé dans l'industrie alimentaire sous forme raffinée hautement toxique, car acidifiant et fortement cancérogène.

 

Le fructose

 

Comme son nom l'indique, le fructose est un sucre naturellement présent dans les fruits (et dans le miel), de formule chimique brute C6H12O6, comme le glucose.

Présent dans les fruits sous forme libre fructose ou combinée avec du glucose sous forme de saccharose, il est la source naturelle de glucides à privilégier, mais en quantité raisonnable. A la différence du saccharose raffiné de l'industrie alimentaire, hautement toxique, le saccharose des fruits est très facilement hydrolysé en glucose et fructose.

Parce qu'il est sous forme naturelle et associé à des fibres, le fructose est métabolisé au niveau des cellules et constitue une source optimale d'énergie au sein de la mitochondrie.

Comme pour le saccharose industriel, le fructose existe sous une forme hautement purifiée, elle aussi fortement toxique car trop éloignée de sa forme naturelle.

Les industriels peu scrupuleux et on devrait même dire criminels car ils mettent volontairement en danger la vie des consommateurs pour assurer leurs profits et dividendes, ajoutent dans les produits transformés, en particulier les pâtisseries, mauvais gras et fructose raffiné afin de créer un schéma addictionnel garant d'une consommation croissante.

Le fructose raffiné est donc largement présent dans les produits industriels préparés où il joue allégrement son rôle de trublion dans l'équilibre nutritionnel en particulier et dans la santé en général.

Le fructose est assimilé au niveau de la muqueuse de l'intestin grêle grâce à des transporteurs spécifiques et passifs appelés les GLUT-5.

Il arrive chez certains sujets que ces transporteurs soient rapidement saturés et que le fructose non assimilé rejoigne le gros intestin où il va favoriser le développement de bactéries fermentescibles, avec les inconvénients que l'on connaît.

Même quand les transporteurs fonctionnent bien, il arrive qu'en cas de consommation excessive de fruits mais surtout de fructose industriel, les mêmes désagréments intestinaux se produisent.

 

"Et c'est tout le cortège des maladies de civilisation qui se met en branle, surpoids, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, dépressions, maladies neurodégénératives, troubles comportementaux, cancers..."

 

 

Et parce que le fructose se lie volontiers au tryptophane, acide aminé précurseur de la sérotonine et de l'insuline, l'assimilation insuffisante de fructose peut s'associer à une carence en tryptophane, donc à une carence secondaire en sérotonine connue pour être "l'hormone de la bonne humeur". Avec les effets sur le moral que cela implique.

Et avec l'initialisation façon "cercle vicieux" du mécanisme addictionnel.

De plus, le fructose raffiné ne peut être "brûlé" au niveau des cellules car, reconnu comme toxique par l'organisme, il est dirigé vers le foie où il sera métabolisé avec comme conséquence directe une surcharge hépatique et à terme provoquera une stéatose hépatique connue sous le nom de "maladie du foie gras".

Et c'est tout le cortège des maladies de civilisation qui se met en branle, surpoids, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, dépressions, maladies neurodégénératives, troubles comportementaux, cancers...

Mais les industriels ne se sont pas arrêtés à l'utilisation massive de fructose raffiné dans tous les produits sur lesquels, plutôt que l'appellation "contient du fructose" - dans l'esprit du consommateur le fructose évoque les fruits, le naturel, décidément face au profit le vice est sans limite - on devrait imposer "impropre à la consommation" ou "produit hautement toxique".

En effet, aujourd'hui les gondoles des supermarchés sont pleines, au rayon viennoiseries et pâtisseries diverses, d'emballages alléchants et  chatoyants de mille couleurs, dans lesquels on a ajouté, en plus du fructose, sirop de glucose, sirop de fructose, sirop de maïs, moins chers et encore plus toxiques.

Avec une boisson gazeuse et sucrée pour faire passer tout ça, le problème de l'explosion démographique et de la surpopulation mondiale est en passe d'être résolu.

La consommation raisonnable de fruits ne pose aucun problème, contrairement aux assertions quelque peu intégristes des partisans du régime cétonique, par contre il est important de proscrire absolument toutes les sources de fructose industriel, c'est à dire bannir de son alimentation plats préparés et produits industriels. C'est une simple question de vie ou de mort.

 

Copyright PHYTOCORSA ECOLE 15 juin 2019


Formation Alimentation & nutrition : tout ce que vous devez savoir

«Manger est un besoin, bien manger est un art, manger sain est une science»

Apprenez tout ce qu'il y a à savoir pour prendre soin de votre santé grâce à ce que vous mangez.

Nous sommes aujourd'hui constamment confrontés à la malbouffe, et submergés d'informations - souvent contradictoires - sur la bonne façon de se nourrir.

Notre  centre d’enseignement et recherche, spécialisé  en santé naturelle, a donc mis en place une formation   unique qui vous permettra de maîtriser tous les secrets d'une VRAI bonne alimentation.

Au travers de cette formation, vous apprendrez comment notre alimentation dénaturée est la cause de la plupart de nos maux, vous apprendrez tous les principes de base  de la nutrition, de la micronutrition et de la chrononutrition. Vous apprendrez quels sont ces aliments qui vous empoisonnent au quotidien, et quels sont ceux qui vous soignent et vous maintiennent au mieux de votre forme.

Inscrivez vous et débutez votre formation par correspondance dès demain, recevez vos modules directement par email, soyez accompagnés par un spécialiste et participez aux examens à distance pour vous assurer de maîtriser ces nouvelles connaissances acquises.