· 

le TULSI, une plante miracle de la médecine tibétaine

Phytocorsa démanage. retrouvez l'article sur : 

 

https://phytocorsa-formation.com/pages/blog-tulsi-ocimum-sanctum

Découvrez nos formations

 

Phytothérapie

 

 

Naturopathie Holistique

 



QUELQUES ETUDES RECENTES :

 

Première étude :

Date de parution, 3 août 2011, université de NIIGATA (Japon) :

Cette étude portant sur des rats a démontré l’intérêt des extraits de feuilles de TULSI comme agent antidémence, agent cholinergique et immunostimulant, ce qui ouvre des axes de recherche pour la prévention et le traitement de la maladie d’Alzheimer et de la fibromyalgie (où le facteur cholinergique n’est pas négligeable).

 

Deuxième étude :

Date de parution, 23 juillet 2011, Beckman Research Institute, DUARTE, USA :

Un nouveau flavonoïde, la VICENINE, a été découvert dans la feuille de TULSI est son action contre le carcinome de la prostate a été démontrée (action anti-proliférative, anti-angiogenèse, pro-apoptose).

 

Troisième étude :

Date de parution, 4 avril 2011, école de pharmacie, BILASPUR, India :

L’étude a démontré l’action anti-diabétique, hypocholestérolémiante et hypotriglycéridémiante d’un extrait hydro-alcoolique de la feuille de TULSI, un triterpénoïdre tétracyclique.

 

Quatrième étude :

Date de parution, 15 juillet 2011, Département de biotechnologie, GUNTUR, India :

L’effet anti-oxydant de la feuille de TULSI a été démontré sur des rats en stress oxydatif et se manifeste par une baisse des radicaux libres et une augmentation du taux de certains antioxydants comme la catalase, la SOD et le glutathion dans le foie et les reins.

On peut en conclure que le TULSI a un rôle antioxydant majeur particulièrement au niveau du foie et des reins.

 

Cinquième étude :

Date de parution, 25 juillet 2011, département de biochimie, COIMBATORE, India :

Cette étude réalisée sur des rats montre que par un effet antioxydant majeur, la feuille de TULSI protège efficacement les organismes vivants contre les effets d’une substance hautement toxique, ici le cadmium. Les feuilles de TULSI sont donc un élément majeur de la détoxication des métaux lourds.

 

Sixième étude :

Date de parution, 2 février 2011, département de pharmacologie et toxicologie, HYDERABAD, India : 

Cette étude portant sur des groupes de poulets randomisés a démontré que des plantes adaptogènes dont les feuilles de TULSI limitaient la bioaccumulation des métaux lourds et limitaient leurs effets oxydants.

 

Septième étude :

Date de parution, avril 2010, département de microbiologie et immunologie, MATHURA, India :

Cette étude in vivo a démontré que les feuilles de TULSI inhibent le TNF-alpha, Tumor Necrosis Factor alpha,une cytokine impliquée dans les mécanismes inflammatoires physiologiques responsables des quatre signes cardinaux de l’inflammation mais qui en excès sont impliquées dans de nombreuses maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la spondylarthrite ankylosante, le psoriasis.

Le TULSI peut donc soulager ces pathologies sans présenter les effets secondaires des médicaments allopathiques traditionnels utilisés comme inhibiteurs du TNF-alpha.

 

Huitième étude :

Date de parution, juin 2010, Cancer Preventive Material Developpement Research Cancer, SEOUL, Corée du Sud :

 

Cette étude sur des souris porteuses de carcinomes pulmonaires induits montre que l’extrait de feuilles de TULSI présente une action positive antimétastatique par augmentation du niveau d’antioxydants et inhibition de la MMP-9 (métalloprotéase matricielle 9).

Découvrez les catégories d'articles...

Phytothérapie

Ethnomédecine

Paradigmes