· 

Les huiles essentielles, une aide à la méditation

LES HUILES ESSENTIELLES, UNE AIDE A LA MEDITATION

 

Une pratique ancestrale 

 

Il existe plusieurs centaines d’huiles essentielles couvrant de multiples actions sur les organismes vivants. Certaines ont une action puissante sur le mental, elles trouvent de ce fait leur indication dans les pratiques méditatives.

Avoir recours aux odeurs dans le domaine spirituel n’est pas nouveau et l’encens, les encens, la sauge, la myrrhe, le basilic sacré et bien d’autres substances végétales sont depuis des millénaires employés en fumigations pour sacraliser et embaumer l’espace de prière et de recueillement.

Les huiles essentielles sont d’un emploi facile, certaines peuvent être appliquées sur la peau, dans la paume des mains ou sur le sternum et alors elles envelopperont le pratiquant d’une aura de paix facilitant la démarche méditative.

Elles peuvent aussi être diffusées dans l’atmosphère mais attention, n’utilisez jamais qu’un diffuseur à froid, les diffuseurs à chaud altèrent les huiles essentielles en modifiant leur composition.

Certaines huiles essentielles ont des vertus spirituelles indéniables et nous intéressent donc ici au premier chef. On parle souvent d’aromathérapie quantique à ce propos.

 

Quelques huiles essentielles pour vos séances de méditation.

 

Je vous propose de prendre connaissance de quelques unes d’entre elles, vous  trouverez sûrement dans cette courte énumération la perle rare qui entrera en résonnance avec votre esprit : 

 

Le BASILIC SACRE (Ocimum sanctum) est appelé la « reine des herbes » car il recèle de multiples effets thérapeutiques, à tel point qu’il orne en Inde les temples où il est consacré à Vishnou et à Lakshmi, déesse de la prospérité.

Son huile essentielle, utilisée en application cutanée ou en diffusion, est un puissant stimulant du corps et de l’esprit, elle aide à la clarté mentale et à la discipline. Intéressante pour les procrastinateurs ou pour aider le méditant à ne pas se disperser.

L’ENCENS OLIBAN (Boswellia carterii ou serrata) est bien sûr une des offrandes apportées par les Rois Mages à Jésus nouveau-né, en tant que telle c’est une plante fortement chargée d’une dimension spirituelle, elle évoque la présence divine en chaque être sensible. 

Inhalée en profondes inspirations, son huile essentielle apaise les tensions nerveuses et augmente le niveau vibratoire du méditant, favorisant ainsi le contact avec les Guides.

FRAGONIA (Agonis fragrans) est une plante d’Australie connue depuis peu (par les Occidentaux, mais depuis toujours par les peuples locaux), découverte par le Docteur Penoël, grand spécialiste de l’aromathérapie quantique. Son huile essentielle est associée à la vibration féminine Yin, elle restaure la paix et l’harmonie et apaise tous les conflits, qu’ils soient envers les autres ou envers soi-même. Elle est tout simplement « paix intérieure ».

Le GENEVRIER (Juniperus communis) est une plante certes commune mais cela ne l’a pas empêchée d’être elle aussi sacralisée en Occident, à l’époque de l’Antiquité gréco-romaine et du Moyen-âge. Ses senteurs balsamiques et résineuses puissantes enrichissaient les rituels mortuaires, et les grandes épidémies de peste et de choléra étaient combattues par de grands brasiers de genévrier allumés dans les rues. Pendant longtemps, dans les campagnes françaises et surtout dans le Sud de la France, beaucoup croquaient une baie de genévrier par jour, afin de se prémunir « contre toutes les maladies ».

Appliquée sur la peau ou en diffusion, elle apporte force et courage et aide ainsi à la méditation.

L’HELICHRYSE ITALIENNE ou IMMORTELLE (Helichrysum italicum) est une plante emblématique des régions méditerranéennes en général et de la Corse en particulier. Ses sommités fleuries, d’une éclatante couleur solaire, développent une odeur puissante qui enveloppe le maquis d’une atmosphère mystérieuse, tout particulièrement à la chute du jour.

Respirer profondément l’huile essentielle d’immortelle d’Italie (surtout si elle vient de Corse où les distillateurs en fournissent la meilleure qualité) permet de s’ancrer et d’entrer en communion avec les forces vives de la nature et de la Terre.

KUNZEA (Kunzea ambigua) est indissociable de FRAGONIA parce que cette plante représente le principe masculin Yang. Découverte en Tasmanie par le Docteur Penoël, qui la nomme presque affectueusement « Lève-toi et marche », elle est très énergétique et donne le courage d’avancer et de faire face aux situations difficiles.

Avant la méditation, associée à FRAGONIA, l’huile essentielle réalise le Tao aromatique et l ‘union sacrée entre le masculin et le féminin, entre la cloche et le vajra, entre Samanthabadra et Samanthabadri.

La LAVANDRE VRAIE (Lavandula augustifolia) est une incontournable de la trousse d’urgence, car elle calme les démangeaisons dues aux piqûres d’insectes.

Parce qu’elle est relaxante et apaisante, appliquée avant la méditation sur le troisième chakra (plexus solaire), elle permet de stabiliser le mental et de réaliser plus facilement shamata.

La MYRRHE (Commiphora myrrha), tout comme l’ENCENS dont j’ai déjà parlé, faisait partie des offrandes que les Rois Mages déposèrent aux pieds du Messie qui venait de naître.

Mystique et spirituelle, l’huile essentielle dégage une odeur puissante et équilibrée, réconfortante et apaisante, et vous permettra peut-être lors de la méditation d’établir des connexions de très haut niveau.

Le NARD JATAMANSI (Nardostachys jatamansi), provenant le plus souvent du Népal, a t’il fourni le baume avec lequel Marie Madeleine oignit les pieds du Christ, avant de les essuyer avec ses longs cheveux ?

Toujours est-il que la nature nous a offert sous la forme de cette huile essentielle un précieux trésor. Onction sacrée, par sa fragrance subtile et puissante en même temps, le NARD agit sur l’émotionnel, en soulageant les tensions nerveuses et en aidant l’esprit à s’élever vers les plus hautes sphères.

Le NEROLI (Citrus aurentium) est une huile essentielle obtenue par expression à froid de l’écorce d’un fruit de la famille des agrumes. 

Les notes aromatiques que cette huile libère évoquent le parfum incomparable et irrésistible de la fleur d’oranger. Cette huile est la clef d’or qui ouvre la porte secrète de la paix intérieure et de l’harmonie spirituelle.

La PRUCHE (Tsuga canadensis) est profondément apaisante, elle permet de relativiser les problèmes du quotidien.

Mais surtout elle est employée dans les soins palliatifs dans l’accompagnement des mourants dont elle peut soulager les angoisses. 

La ROSE DE DAMAS (Rosa damascena) développe elle aussi, tout comme le NEROLI, des senteurs qui semblent appartenir à un autre monde, un monde divin. Parce qu’elle agit directement sur le plan énergétique, elle harmonise les chakras et libère l’esprit, elle est le secret d’une méditation s’accomplissant sans heurt dans une totale plénitude.

L’YLANG YLANG (Cananga odorata) appartient à la végétation malgache qui fournit tant d’arômes mystérieux et magiques, à la fois subtils et puissants, toniques et apaisants.

L’huile essentielle d’YLANG YLANG est douce et voluptueuse, tonique et sensuelle. En diffusion dans votre espace dédié à la méditation, elle réalisera une atmosphère paisible et  revitalisante en même temps, propice à l’éveil spirituel, à condition que vous réussissiez à sublimer son indéniable pouvoir aphrodisiaque en puissance mentale.

 

Christophe Girardin Andreani